vendredi 30 octobre 2009

Quand le verbe aimer perd son sens





Assumez le fait de souffrir par amour (c’est noble) ... Ne vous battez pas contre vous-même.Si votre égo et votre dignité tolère d’essayer encore... Essayez encore !!! Ça en vaut peut être la peine. Mais si vous êtes convaincue que c’est voué à l’échec, épargnez-vous la fatigue, la perte d’énergie et les blessures d’égo qui en découlent.

Parfois il vaut mieux s’accorder un moment de solitude, prendre ses distances et réfléchir calmement. L’amour peut aussi rimer avec souffrance, et c’est seulement dans ce cas, qu’il faut se poser la question : « cela vaut il la peine ? »
Jusqu’à quand faut-il souffrir pour les beaux yeux de l’amour ? Est-ce un prix à payer ? Est-ce une malédiction qui nous suit partout, jour et nuit ?
Parfois on aime mais on n’arrive pas à s’entendre, comme deux planètes qui s’approchent pour se heurter et finir par se détruire. La vie est courte, et si elle se transforme en un drame de pleurs, qu’est ce qui restera alors pour vivre ?
Vivre c’est aimer… Non ! Vivre c’est aussi être aimé, se sentir aimé, se sentir heureux !
Aimer ne suffit pas pour faire durer une relation, ni pour aboutir à quelque chose, surtout quand on sait d’avance que cette relation n’aboutira à rien, sauf à une destruction de deux cotés. Aimer fait respirer un cœur mais ne le fait pas battre pour la vie. Aimer c’est un bonheur qui peut transformer une vie en un joli rêve, mais les rêves restent des rêves… et un jour on se réveille…
Aimer c’est le seul verbe qui se conjugue à deux, et le jour où on commence à le conjuguer à un, ça n’aura plus le même sens, ni le même effet.
Et quand ce jour viendra, on sentira que le coeur a cessé de battre pour un moment, on sentira une envie de pleurer comme quand on perd un être cher.. un être qui était juste là.. dans nos coeurs.. on sentira que quelque chose est morte aux plus profond de nous.. et à la place restera une très profonde douleur. Et on saigne encore et encore mais on se retourne jamais car derrière nous l'odeur de notre histoire habite encore l'horizon et nous appelle avec douceur pour nous étouffer de nouveau.
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :



Recevez les nouveautés par email

3 commentaires:

Anonyme a dit…

L'amour n'est fait QUE de souffrance, c'est une douleur euphorique, si n'accepte pas cela, c'est qu'on aime pas. Ceux qui ne cherchent que le bonheur ne rencontre jamais l'amour, pour aimer il faut mourir à soi pour pouvoir renaître dans l'autre, se remettre à lui et accepter tout ce qu'il peut faire de nous... et là le drame, car l'autre est capable du bien comme du pire et tout le dilemme amoureux c'est dans cela: est ce cette personne a la même vision d'amour que nous? un amour qui ne dure pas jusqu'à la tombe n'est pas un amour, mais une illusion d'amour et c'est la forme la plus répondue. Rien n'est plus commun que la mot rien n'est plus rare que la chose.
Au fait celle qui te parle sera divorcée dans 3 jours et pourtant...je continue à aimer tjs et encore

cactussa a dit…

realiser que cest fini fait trop mal mais penser que ca navait plus davenir ca aide un tout petit peu à avoncer !!on dit quavc le temps la douleur diminue ,mais malheureusement ce temps passe trop lentement ! :(

Nawras a dit…

@Anonyme : courage! :( Même si je ne suis pas d'accord avec ta phrase "l'amour n'est fait Que de souffrance" (car un tel amour finit tôt ou tard par une rupture, on est des êtres humains, et non des mazo), je le suis dans le reste de ton commentaire! On continue d'aimer, certes, mais on choisit de quitter l'être qu'on aime parce qu'on sait qu'on arrive plus à continuer avec lui.

@cactussa : oui trèèèèèèèèèèès lentement même :-/

Sélectionnez les signes à côté du smiley à insérer dans votre commentaire

:)) ;)) ;;) :X :(( =(( :-o :-* :| :)] :-t
b-( :-L :-/ o_O :D ;) :p :) :( 8-) ^^

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails