lundi 16 novembre 2009

Ai-je peur de te perdre ?






(Endormie, fatiguée, j’ai ouvert les yeux comme si j’ai entendu tes chuchotements, je me suis réveillée pour regarder mon pc, et là j’ai trouvé ton message. A toi, ma Douce, qui continue à veiller sur moi, j'ai voulu écrire un joli texte, mais je n'arrive pas à le faire sourire pour toi.)  


Sur les draps blancs, est allongé ton corps bronzé couvert d’une seule robe courte et blanche remplie de petits carreaux noirs. Dans tes yeux il y avait une larme qui résiste pour ne pas s’écrire sur tes joues. Les larmes sont ils la preuve de nos peurs et nos souffrances ? Tu avais les boules, depuis quelques jours, tu m’as parlé de ça, tu m’as avoué ta peur, ta faiblesse, et tu m’as dit : « serre moi… » et je t’ai serré avec toute ma force, je t’ai promis qu’on va la partager, cette peur en toi, cette peur intense qui te fait sombrer seule quand tu dormais. Cette peur qui te réveille effrayée de ton lit, et que je la sens dans tes mots le matin dès mon réveil, sur mon écran.
J’écoute une chanson, "Bring me to life", le son du piano au début me fait tourner la tête… je suis ivre des sentiments cette nuit, comme tu disais toujours, je suis émotive. Et je ne veux qu’écrire, pleurer et prier pour toi.
Ton corps est chaud, ta chambre est bien chauffée, mais tes mains sont si froides. Tu te sens seule, pourtant je suis auprès de toi. Tu penses à demain, le grand jour. Et tu penses aussi à moi. Tu m’as dit : « courage mon pticoeur, jtm », alors que c’est moi qui devrait te le dire ! C’est à moi de te soutenir mais que faire avec toi ! Tu luttes, tu souries, tu ries en écoutant mes bêtises tout en souffrant à l’intérieur de toi. Ces vilaines molécules sont entrain de te tuer, et tu continues à m’aider, à m’aimer, à prendre soin de moi !
Je t’ai dit : « stp, seulement prends soin de toi, je vais attendre ton retour, je tiendrai le coup. Oublies moi, oublies tout le monde, concentres toi sur ta santé et reposes toi. Même si je meurs d’inquiétude, pendant quelques jours, je saurai être forte en pensant fort à toi » Et tu m’as répondu : « non, j’aurai mon pc avec moi, je serai toujours là pour toi »
Ah mon Dieu, si tu sais combien j’ai peur pour toi ! Combien j’ai mal de te voir souffrir et mourir de douleur chaque nuit. Déchirée entre les cauchemars du sommeil et les secrets du destin, tu continues à rêver que demain tu te réveilleras souriante, guéri de tout les maux et rempli d’une lumière douce. Un rêve que nous avons partagé, et que nous voulons continuer jusqu’au bout afin de le réaliser.
Notre présence est elle suffisante pour calmer tes peurs ? Notre soutien, nos câlins, notre affection sont ils suffisants pour effacer ce sentiment de solitude qui te torture et cette douleur qui jour après jour troue ta force et ta volonté ?
Je continue à espérer, à rêver pour toi…
Ai-je peur de te perdre ? Non je sais que tu vas vivre, je sais que t’es une accrochée à la vie, tu l’aimes trop pour la quitter !
Ai-je peur de te perdre ? Oui, je sais que je n’arriverai jamais à vivre sans toi…je sais que je vais me perdre sans toi...
Ai-je peur de te perdre ? Je ne sais pas si la peur et l’espoir vont ensemble…
Ai-je peur de te perdre ?... et la réponse à cette question se perd encore une fois dans la chaleur d’une larme qui glisse lentement en quittant mes paupières et que tu tends les mains pour l’accueillir comme tu le fais toujours... en douceur…

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :



Recevez les nouveautés par email

1 commentaires:

Anonyme a dit…

veuillez sur votre amour, accrochez vous bien a vous sentiments. ne laissez rien vous separer.
croire en amour fait eloigner tous les mensonges de vos tetes.
que dieu vous sauvent.

Sélectionnez les signes à côté du smiley à insérer dans votre commentaire

:)) ;)) ;;) :X :(( =(( :-o :-* :| :)] :-t
b-( :-L :-/ o_O :D ;) :p :) :( 8-) ^^

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails