lundi 29 novembre 2010

Violence faite aux femmes : brisons le silence !




violence_femmes

- Femmes Violées :

«Je me suis dit: c'est fini, c'est ma mort!.» Comme Anna Burano, 80 ans, 284 femmes de son village ont été victimes de viols.


«Toutes les femmes qui étaient présentes ce jour-là au village ont été violées. Ils (les agresseurs) n'ont pas fait de distinction entre les vieilles et les jeunes. Ils ont violé les filles à partir de 13 ans», a expliqué Monica Tamary, 30 ans, responsable des femmes de Luvungi.

- Expos photo "Femmes, après coups" :


 République démocratique du Congo, Kinshasa.
N., 18 ans, orpheline de mère a été chassée de chez elle par sa marâtre. Dans la rue, prostitution et bagarres aux lames de rasoir sont devenues son quotidien. Elle en porte les stigmates bien au-delà de sa cicatrice au dos.


République démocratique du Congo, Goma.
Une mère et sa fille ont été séquestrées par un groupe armé et violées. La fille a donné naissance à des jumeaux.

- Expos photo "Blessures de Femmes" de Catherine Cabrol :












- La ville qui tue les Femmes :

"Près de 400 femmes assassinées, la plupart dans des conditions particulièrement atroces, et 500 disparues, à Ciudad Juárez depuis 1993. Les chiffres varient selon les interlocuteurs : police locale ou nationale, familles des victimes, juges, avocats ou experts. Une seule certitude: c´est le fait divers le plus sanglant de l´histoire récente et le scandale judiciaire le plus étonnant.
Car dix ans après le meurtre de la première victime, retrouvée nue dans le désert qui sépare les États-Unis du Mexique, les autorités ne peuvent toujours pas désigner les responsables du massacre ni donner une explication convainvante à la tragédie.
Présentés à l´opinion publique comme les principaux responsables de la tuerie, 18 suspects ont été arrêtés et une dizaine condamnés. Les assassinats ont pourtant repris de plus belle après leur détention. Depuis le début de l’année 2005, quatre nouveaux féminicides se sont produits." (Source)

Mais aussi ..

- L'affaire de l'étudiante violée à Nabeul par 8 jeunes : La honte !

 " La victime âgée de 19 ans était emmenée par 2 jeunes dans un bâtiment inhabité situé au milieu d’une ferme isolée où elle était violée à tour de rôle jusqu’à l’aube, par ces 2 kidnappeurs.

.. Ils l’emmènent ensuite chez un de leurs compères, gardien d’une résidence, ils la lui confient et la pauvre fille se fait violer par force par toute une bande d’amis de ce gardien. Ensuite, elle fût déplacée au domicile de l’un d’eux pour y être encore violée, malgré elle, par toute la bande.

Rassasiés et épuisés à la fois, les violeurs procèdent à son relâchement et elle a pu téléphoner à l’un de ses amis, qui alerta aussitôt les forces de l’ordre qui ont réussi à les arrêter."

- Au Pakistan, viol collectif pour faire justice!! La stupidité n'a pas d'autre nom, et c'est stupide d'appeler l'injustice justice!!

"J'ai touché leurs pieds. J'ai sangloté. Je leur ai dit que j'avais enseigné le Coran aux enfants du village, de ne pas me punir pour un crime que je n'ai pas commis. Mais ils ont déchiré mes vêtements et m'ont violé un par un." A 18 ans, la vie de cette jeune femme de Meerwala, une localité du Pendjab pakistanais, s'est brisée sur une décision du conseil de village.

- Le mouvement "Ni putes ni soumises"




- Le film "La journée de la jupe" et le spectacle de Nadia Roz (Blanche neige des temps modernes qui rêve encore du prince charmant qui ne la frappe pas!)

Et comme ils l'ont dit : Brisons le silence !





Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :



Recevez les nouveautés par email

0 commentaires:

Sélectionnez les signes à côté du smiley à insérer dans votre commentaire

:)) ;)) ;;) :X :(( =(( :-o :-* :| :)] :-t
b-( :-L :-/ o_O :D ;) :p :) :( 8-) ^^

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails