vendredi 6 mai 2011

Et rebelote !





Après les révélations de M.Farhat Rajhi, les manifestations ont repris. Voilà en quelques phrases, ce qui s'est passé aujourd'hui à Tunis :

- Après seulement 3 jours de la journée mondiale de la liberté de presse,  14 journalistes ont été frappés par les forces de l'ordre, aujourd'hui, à l'avenue Habib Bourguiba. Ça me fait bizarrement penser à "عبّر إنّها تونس !" Voilà la liste des journalistes travaillant dans des médias tunisiens et internationaux, tabassés aujourd'hui, d'après le syndicat national des journalistes tunisiens.




- Parce que la Tunisie a toujours défendu l'égalité entre hommes et femmes, aujourd'hui, nous pourrons observer la preuve de la réussite d'un tel combat : on fait plus distinction entre manifestants et manifestantes, les matraques et les coups des pieds pour TOUS !




- Le blogueur Bassem Bouguerra (ingénieur en informatique à yahoo! et un chercheur au labo de l'IA à Stanford) était violemment tabassé

- Et pour finir, le MI a présenté ses excuses aux journalistes tunisiens agressés aujourd'hui à l'avenue. Le ministère ajoute qu'une enquête administrative sera ouverte afin de déterminer les responsabilités et les tenants et aboutissants de ces agressions..

Conclusion : (excusez-moi mais je ne trouve pas une bonne traduction) : 

الزين ڨطّع وخلاّلنا موروث لغوي ثريّ من "غلّطوني" ل"بكلّ حزم" !!  و حياتنا لكلّ ولاّت تدور في كنف هالكلمتين !!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :



Recevez les nouveautés par email

0 commentaires:

Sélectionnez les signes à côté du smiley à insérer dans votre commentaire

:)) ;)) ;;) :X :(( =(( :-o :-* :| :)] :-t
b-( :-L :-/ o_O :D ;) :p :) :( 8-) ^^

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails