mercredi 18 mai 2011

Halte à la censure : des manifestations pour la liberté d’Internet en Turquie




image

Dimanche 15 Mai, des milliers de manifestants sont sortis dans les rues de plusieurs villes de Turquie pour protester contre la censure sur Internet. A Istanbul, ils étaient près de 5 000 personnes à scander : “Turquie libre ! Internet libre !”, “Tayyip, ôte tes pattes de mon Internet”, faisant référence au premier ministre Recep Tayyip Erdogan,  “Touche pas à mon porno”, “Halte à la censure” et “Contre le filtrage par l’imam, pour l’Internet libre”.

Les manifestants ont dénoncé en particulier un nouveau projet de loi devant entrer en vigueur le 22 Août et qui va obliger les utilisateurs d'Internet de s'identifier avec un mot de passe au moment d'entrer sur la toile et soit contraint de choisir parmi quatre filtres le niveau de restriction de son accès aux sites. Toute tentative de contourner ces filtres pourra entrainer des poursuites.

7000 sites censurés et 3 ans d’interdiction pour youtube :

Par l'organisation de défense de la liberté de la presse Reporters sans frontières, la Turquie est considéré comme “pays sous surveillance”. L'accès à des milliers de site Internet a déjà été bloqué dans ce pays, souvent en raison de contenus sexuels mais aussi pour des motifs politiques, comme les insultes à Mustafa Kemal Atatürk, le fondateur de la Turquie moderne, qui a valu au site de partage de vidéos YouTube trois ans d'interdiction.

Des mots interdits et des noms de domaines bannis :


En avril, l'instance de surveillance de l'Internet a déjà suscité la polémique, en interdisant l'usage de 138 mots dans les noms de domaines.
Parmi les mots censurés, on peut trouver :
«animal», «bellesoeur», «nu», «croustillant»,  «jupe», «feu», «fille», «homosexuel», «confidentiel», «confession», «lycéen», «partenaire»,   «fait-maison», «blond», «trop gros», «local», «adulte» et «interdit».
Même le mot anglais «pic» (photo) est interdit parce qu'en turc il signifie «bâtard», et le verbe anglais «got» («eu») parce que le mot signifie «fesses» en turc...
Les fournisseurs de nom de domaine locaux n'ont aucune idée de ce qu'ils sont censés faire, surtout que la lettre officielle menace de punir les entreprises qui n'interdiront pas les sites contenant «des mots interdits».


Repères :

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :



Recevez les nouveautés par email

0 commentaires:

Sélectionnez les signes à côté du smiley à insérer dans votre commentaire

:)) ;)) ;;) :X :(( =(( :-o :-* :| :)] :-t
b-( :-L :-/ o_O :D ;) :p :) :( 8-) ^^

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails