mardi 23 août 2011

Le doodle du jour : Nazik al Malaika





Le doodle d'aujourd'hui est dédié à la poétesse irakienne Nazik al-Mala'ika (نازك الملائكة).
Hantée par l'oubli, dans son poème "Lamentation sur une femme sans valeur", Nazik a écrit :
Elle partit, aucune joue ne pâlit, aucune lèvre ne trembla.
Les portes n'entendirent pas l'histoire de sa mort...
La nouvelle dévala l'avenue, son écho ne trouvant aucun abri,
Aussi elle tomba oubliée dans un trou, seule la lune se lamentant.
Elle a publié son premier livre de poésie "Ashiqat al-Layl" en 1947. Prétendant être la première à écrire de la poésie libre (الشعر الحر) avec son poème "la choléra", elle s'est vite rendu compte de son erreur.
عام 1962 صدر كتابي هذا ، وفيه حكمتُ أن الشعر الحر قد طلع من العراق ومنه زحف إلى أقطار الوطن العربي ، ولم أكن يوم أقررت هذا الحكم أدري أن هناك شعراً حراً قد نظم في العالم العربي قبل سنة 1947 سنة نظمي لقصيدة (الكوليرا) ثم فوجئت بعد ذلك بأن هناك قصائد حرة معدودة قد ظهرت في المجلات الأدبية والكتب منذ سنة 1932 ، وهو أمر عرفته من كتابات الباحثين والمعلقين لأنني لم أقرأ بعد تلك القصائد في مصادرها
Elle est morte au Caire, en 2007 à l'âge de 84 ans.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :



Recevez les nouveautés par email

0 commentaires:

Sélectionnez les signes à côté du smiley à insérer dans votre commentaire

:)) ;)) ;;) :X :(( =(( :-o :-* :| :)] :-t
b-( :-L :-/ o_O :D ;) :p :) :( 8-) ^^

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails