mercredi 2 novembre 2011

Charlie hebdo incendié suite à son numéro contenant des caricatures du prophète





Mise à jour (08/11/2011) : (détails)

Dans la nuit de mardi à Mercredi, un incendie a détruit en partie les locaux de "Charlie Hebdo", un hebdomadaire français. Le bâtiment du journal a été attaqué vers 1 heure de matin par un cocktail Molotov.

Polémique autour du numéro spécial "Charia Hebdo"

D'après le journal français le Parisien :
«Charlie Hebdo» s'apprêtait à sortir ce mercredi un numéro spécial, rebaptisé pour l’occasion «Charia hebdo», dans lequel Mahomet était promu «rédacteur en chef». Une façon pour le journal satirique de «fêter» à sa manière la victoire du parti islamiste Ennhada en Tunisie.

Un numéro qui a fait débat, avant même sa parution, à cause des caricatures qu'il contient.


Sur la couverture, un dessin représentera Mahomet visiblement joyeux avec ces mots : «100 coups de fouet, si vous n'êtes pas morts de rire!».
Mais ce n'est pas tout, puisque «l'édito de Mahomet» sera intitulé «L'apéro Halal». Au programme également: une double page de dessins pour expliquer «la charia molle» ou encore un supplément «Charia Madame».
En dernière page, «les couvertures auxquelles vous avez échappé», un dessin représente alors Mahomet avec un nez rouge de clown avec cette phrase: «Oui, l'islam est compatible avec l'humour», comme pour déjà se justifier face aux eventuelles critiques. (Source)
Incendie et piratage ?

Le site internet de l'hebdomadaire était aussi piraté et voilà à quoi ressemblait après son piratage :


Caricatures du prophète : ce n'est pas la 1ère fois !

Le 8 février 2006, Charlie Hebdo a déjà publié la série de caricatures de Mahomet du journal danois Jyllands-Posten, malgré la colère et les manifestations produites dans plusieurs pays musulmanes à l'époque.



Parmi les réactions :

Suite à cet incendie qui a détruit les locaux du journal :

- Le quotidien danois Jyllands-Posten, célèbre pour avoir publié des caricatures controversées de Mahomet s'est solidarisé mercredi avec Charlie Hebdo.

- Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, a "condamné fermement" mercredi l'incendie de Charlie Hebdo si son caractère criminel est confirmé, en rappelant que "le fait même de caricaturer le prophète est considéré comme une offense pour les musulmans". (Source)

Chose que les français ne comprendront jamais, d'ailleurs ! Une hypocrisie qui continue à offenser les musulmans, pour une soit disant "liberté d'expression" qu'ils défendent seulement quand ça leur va ..

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :



Recevez les nouveautés par email

0 commentaires:

Sélectionnez les signes à côté du smiley à insérer dans votre commentaire

:)) ;)) ;;) :X :(( =(( :-o :-* :| :)] :-t
b-( :-L :-/ o_O :D ;) :p :) :( 8-) ^^

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails